Onglets

COMMUNIQUÉS DE PRESSE



______________________________

Bordeaux, le 30 octobre 2015
Communiqué de presse

Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes

La famille au cœur de la campagne des régionales

Virginie Calmels (LR-UDI-MODEM), Jacques Colombier (FN), Yvon Setze (DLF) et José-Manuel Boudey (PFE) ont répondu à l’invitation de La Manif Pour Tous et ont partagé leur vision de la famille et leurs projets pour la région. Ils ont multiplié les engagements et propositions devant les familles réunies à l’Athénée Municipal de Bordeaux.
Alors qu’un nombre grandissant de Français ont l’impression de ne pas être, ou de ne plus être, connectés, représentés par leurs élus, La Manif Pour Tous a contribue à sa façon, et de manière totalement inédite, au débat démocratique afin de renforcer le lien indispensable entre la société civile et les politiques. Toutes les têtes de liste, quelle que soit leur couleur politique, ont été invitées et le public a manifesté un accueil chaleureux à tous ceux qui ont accepté de faire le déplacement : de Virginie Calmels, chef de file LR-UDI-MODEM, àJacques Colombier (tête de liste FN) en passant par Yvon Setze (DLF) et José-Manuel Boudey (Parti Fédéraliste Européen). L’absence d’Alain Rousset (PS-PRG) n’est pas passée inaperçue dans les travées de l’Athénée. Le succès populaire du meeting de ce soir à Bordeaux est un signal important envoyé à toutes les têtes de listes qui sont invitées partout en France à répondre aux questions des familles lors des meetings organisés par La Manif Pour Tous et qui sont d’ores et déjà prévus tout au long du mois de novembre :Lyon (02/11), Lille (07/11), Marseille (13/11), Toulouse (20/11) et Paris (28/11), Caen, Épinal, Angers…

La famille, enjeu majeur pour la région
Dans une introduction régulièrement interrompue par des applaudissements, Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous a tenu à souligner combien le mouvement social issue de l’opposition à la loi Taubira est concerné par les élections régionales. « La famille est la cellule de base de la société. A ce titre, toute action politique l’impacte et ce, aussi bien au niveau local et national que régional. Malheureusement, nous constatons tous que, jusqu’à présent, les programmes des partis politiques n’incluaient pas la question de la famille, ou si peu… Nous devons donc chercher ensemble, par l’écoute et le dialogue, à obtenir la prise en compte systématique de ces enjeux, dans le bon sens évidemment » a-t-elle expliqué avant de rappeler la réalité de la crise de la famille qui fracture notre société. « Nous avons donc, nous, citoyens français, nous électeurs, le devoir d’accompagner et d’aider les politiques, tous les politiques, et notamment celles et ceux qui vont demain présider notre région, à prendre en compte la famille et l’enfant dans toutes leurs décisions et actions. Car il s’agit bien de préparer notre avenir et celui de notre société. Et pour y parvenir avec succès, il faudra de l’audace, du travail, de la ténacité, de l’écoute et des lieux d’échanges et de débat comme nous en avons ce soir. La famille est l’articulation entre la personne et la société. C’est en défendant la famille, qui elle-même donne toute sa place à la personne humaine, que l’on remettra dans une juste perspective tous les domaines de la gestion de la Cité : économie, emploi, éducation, formation, solidarité, logement, sécurité, loisirs, etc. Comme vous le voyez, j’énumère notamment des compétences régionales… d’où notre présence ce soir » a-t-elle poursuivi.

Les candidats s’engagent pour la famille
Chaque candidat a ensuite pu répondre pendant une trentaine de minutes à une série de questions portant sur la vision de la famille et la présentation des propositions majeures de leur programme au service des famille : transports, solidarité, emploi, loisirs, culture…

Pour Virginie Calmels« la famille est une valeur fondamentale, un socle dans notre société. » C’est pourquoi « Il faut encourager les élus qui mettent en place des politiques pour la famille ! » Pour la chef de file LR-UDI-MODEM, « la famille, c’est nos racines, notre éducation ; il est donc dangereux de s’y attaquer. » Reconnaissant que « la famille est présente dans tous les sujets, dans toutes les prérogatives de la région », elle estime qu’il faut « porter un projet pour les enfants, leur éducation. » Développant sa vision de la famille, Virginie Calmels a reconnu que « l’amour d’un père et d’une mère donne de la confiance à un enfant et lui donne la force d’avancer. »  Elle entend donc mettre en place une politique audacieuse en matière d’emplois pour faciliter et accompagner la conciliation entre la vie professionnelle et la vie de famille.« Nous devons remettre sur le devant de la scène l’emploi des jeunes. Une politique de l’apprentissage et de l’orientation doit être mise en place : c’est clé pour les familles. » Toujours sur le plan économique, elle a rejoins les positions deLa Manif Pour Tous en dénonçant « le matraquage fiscal des familles : il faut arrêter l’augmentation des impôts et la baisse des allocations familiales. » Interrogée sur la question sensible des subventions, Virginie Calmels souhaite « flécher les subventions. Il faut de la transparence car nous devons rendre des comptes aux citoyens ». Selon elle, « les associations à aider sont celles qui ont un vrai projet, un rôle social. » La solidarité intergénérationnelle a également été souligné : « Les personnes âgées font aussi partie des familles : il ne faut pas les oublier. Il faut d’ailleurs promouvoir leur maintien à domicile. » Enfin, sans évoquer explicitement la GPA, Virginie Calmels a rappelé que « dans la famille, il ne faut pas oublier la femme. Nous devons les protéger ! »

Du côté d’Yvon Setze, tête de liste de DLF (Debout La France), l’accent a été mis sur la souffrance des familles dans la vie quotidienne, conséquence directe de la crise de la famille. « Les familles monoparentales souffrent aujourd’hui. Les mères de familles qui se retrouvent seules avec un enfant sont en grandes difficultés. La famille ne passe plus au premier plan dans notre société ! Il faut redonner du sens et consolider la famille père/mère/enfant » a t-il déclaré. Soulignant son profil de chef d’entreprise, il souhaite que la région « accompagne des enfants de familles défavorisées et les aide à devenir chef d’entreprise. » Yvon Setze a beaucoup insisté sur les enjeux économiques et leurs conséquences sociales : « aider les entreprises, c’est créer de l’emploi pour les familles. Beaucoup de chefs d’entreprises ne se payent pas. Ils n’ont aucun revenu, ni pour eux, ni pour leur famille. Il faut lancer un cri d’alarme ! » s’est-il indigné. Il propose d’organiser des Assises de la Famille où les associations et les citoyens pourront s’exprimer librement et formuler des propositions concrètes. « Si aujourd’hui nous semons, demain nous récolterons ! » a-t-il déclaré en conclusion.

Jacques Colombier a commencé par saluer l’action de La Manif Pour Tous et son influence croissante sur les élus et l’opinion : « quel syndicat ou association peut réunir plus d’un million de personnes dans la rue ? » Pour le candidat tête de liste du FN, « la famille père/mère/enfant est la cellule de base de notre société. » Il a développé sa vision de la famille en soulignant que « l’enfant a besoin de l’altérité sexuelle. » Interrogé sur les questions économiques, il a déploré que « la politique familiale n’était plus un pivot de nos politiques aujourd’hui » avant de proposer de « réduire le train de vie des élus en baissant les indemnités de 10%. » Il estime qu’il faut « revaloriser et indexer les allocations familiales sur le coût de la vie. » C’est pourquoi il entend « redonner du pouvoir d’achat aux familles en réduisant la fiscalité régionale », préférant investir « dans la formation, les lycées et les TER. » Jacques Colombier s’est fait le défenseur de la ruralité expliquant que « les cantines des lycées doivent se fournir chez les agriculteurs de la région. » Sur le plan économique, il a insisté sur l’importance de « la formation professionnelle qui n’est pas en adéquation avec les besoins des entreprises. » Il souhaite que la région puisse « former les mères de familles si elle se sont arrêtées de travailler pendant quelques années. »

Candidat du Parti Fédéraliste Européen, José-Manuel Boudey a plaidé pour un renforcement de la solidarité entre les générations, « l’apprentissage pour les jeunes oui, mais avec les seniors : l’intergénérationnel est important » déplorant que « nous ne renouons plus avec nos aînés, nos grands-parents. » Reconnaissant que « les familles sont confrontées à de vrais bouleversements », il propose « la création de centres d’écoute pour les parents, démunis parfois devant leurs enfants. » Sur le plan économique, il a souligné, comme tous les candidats présents ce soir, « l’importance des allocations familiales », qui ont pourtant été mises sous conditions de ressources depuis le 1er juillet dernier. « L’aide aux familles est un principe bafoué actuellement » a-il ainsi regretté. Il propose de « remettre les citoyens et les familles au cœur des décisions » en créant notamment « des comités d’attribution des subventions aux associations. » « Il y a un certain espoir car les jeunes sont de plus en plus attirés par le mariage » a néanmoins souligné José-Manuel Boudey.

Donnant rendez-vous aux électeurs de la région les 6 et 13 décembre, les organisateurs ont conclu sur un appel pressant à la mobilisation et à la lutte contre l’abstention.

______________________________
Communiqué de presse

La Manif Pour Tous 33
Et son Equipe Jeunes

Vous convient à une
Traversée de Bordeaux en voiture
Départ au pied du pont Chaban Delmas à 16h

Samedi 06 juin 2015

Pour dire NON à la GPA

Pour faire respecter la loi sur l’interdiction de la GPA, la France doit cesser de la reconnaître !
 Nous dénonçons cette pratique hypocrite pour nous engager résolument pour l’abolition universelle de la GPA.
                                    
                               Portes paroles LMPT 33 :
                          Jean-Baptiste Fayet    06 52 00 78 83 
                          Marine Pascal    06 77 55 85 65    
                          Jean-Marie Simon      06 85 76 31 71

https://fr-fr.facebook.com/events/835785369846083/
http://lamanifpourtous33.blogspot.fr/
https://fr-fr.facebook.com/LaManifPourTous33
https://twitter.com/manifpourtous33

______________________________

Communiqué

La Manif Pour Tous 33
porte à votre connaissance la venue à Bordeaux de

 Ludovine de La Rochère,
Présidente de la Manif pour tous, et de son équipe.

Mercredi 20 mai 2015
A l’Athénée Municipal de Bordeaux


A 18 h point presse  
En présence des acteurs de la réunion publique



A 20h30 réunion publique

Tous les enjeux de la GPA
Me Adeline le Gouvello, Avocate à la Cour, Droit de la Famille et de l’Enfant
Association des juristes pour l’enfance

La mission anthropologique de LMPT
la Famille, la procréation, l’intérêt supérieur de l’Enfant…
Mobilisation en faveur de l'abolition universelle de la GPA
Ludovine de la Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous


Portes parole LMPT 33
                         Jean-Baptiste Fayet    06 52 00 78 83  
                                Marine Pascal             06 77 55 85 65    
                              Jean- Marie Simon      06 85 76 31 71
   
    Tour de France pour la Famille
_______________________________________________

APPEL A LA MOBILISATION

GRAND RASSEMBLEMENT

Dimanche 23 novembre de 15h à 16h30
devant la préfecture de la Gironde
et les 5 sous-préfectures du Département

LA MANIF POUR TOUS REPOND PRESENT AU COLLECTIF

 ‘‘LES FAMILLES PLUMEES’’

VENEZ DEFENDRE LE POUVOIR D’ACHAT AVEC SIFFLETS ET POUSSETTES

PREFECTURE DE BORDEAUX
 Rue Claude Bonnier

SOUS-PREFECTURES
 -    LANGON : 19 Cours de Fossés
-   LESPARRE : 4 allée du 8 mai 1945
-    BLAYE : 4 rue André Lafon
-  ARCACHON : 55 Boulevard du Général Leclerc
-   LIBOURNE : 8 Avenue de Verdun

_____________
Communiqué de presse LMPT 33                                                                                                                             03 novembre 2014

Réponse à Mme Bertinotti, très en verve à Bordeaux

     Limogée en mars dernier avec «violence» et «humiliation»  selon ses confidences au journal local, au point d’évoquer à ses yeux les méthodes de Ravaillac et de Madame de Montespan, Mme Bertinotti, ex-ministre de la famille, n’en est pas moins fervente de l’idéologie de la redistribution lourde de toutes les ressources des familles de la classe moyenne.
     LMPT33 relève qu’elle en oublie même le sens du principe d’universalité des «allocations familiales» : le nécessaire encouragement et la reconnaissance de la nation aux couples qui donnent naissance et éduquent deux enfants au moins. Ceci afin d’assurer le renouvellement des générations en créant les conditions de la prospérité à venir.
     Ces familles ont le sentiment que ce signe est une nouvelle ingratitude qui, s’ajoutant aux restrictions du quotient familial et du congé parental et de surcroît à l’immigration incontrôlée, vise à affecter leur vocation naturelle pourtant universellement reconnue.
     Mme Bertinotti prolonge sa lecture tronquée des lois en ignorant que la PMA n’est autorisée pour un couple homme-femme que sous trois conditions inspirées par les exigences de la nature : l’homme et la femme doivent être vivants, être en âge de procréer et vouloir contourner une infertilité médicalement constatée.
     LMPT33 signale que contrairement à la garantie d’altérité homme-femme offert par ce couple à l’enfant qui va naître, proche de la cellule sociale de référence avec un père et une mère, souhaitée par les enfants, les couples de femmes ne constituent pas une situation d’équivalence car il n’y a pas de pathologie. Infertiles par choix individuel, elles n’en exigent pas moins le recours à l’insémination artificielle, quitte à  priver délibérément un enfant de père.
Les bons sentiments sont proclamés, masquant des désirs de convenances personnelles au nom de la liberté, incompatibles avec la responsabilité des adultes envers l’intérêt supérieur des  enfants. «Ou est mon père ?» revendique naturellement un enfant auquel la mère explique «qu’avec son épouse il a deux mamans !»
     LMPT33 rappelle aussi que symétriquement la GPA prive un enfant de mère au motif du désir d’adultes qui, sous les prétextes erronés d’une soi-disant «infertilité sociale» et d’une prétendue «inégalité des couples», expriment ouvertement  la prétention de nier et d’aller contre la nature. De surcroît la GPA c’est aussi la location d’utérus de femmes pauvres triées à la demande, astreintes à un contrat de résultats par des officines qui n’ont que faire de l’éthique et de la marchandisation des êtres humains.
     LMPT33 suggère que contrairement aux assertions de l’ex-ministre de la famille, ce n’est pas le Code Napoléon qui serait incitatif à des mœurs de procréation privant délibérément des enfants de père ou de mère, au prix de l’esclavagisme. C’est davantage  une perte d’éthique  envers la protection des plus faibles qui prive la jeunesse de rêves d’avenir.


_____________
Communiqué de presse LMPT 33
24 octobre 2014
                   Discriminations, égalité ou égalitarisme, en verve à Bordeaux

L’Observatoire bordelais de l’Egalité créé récemment par le Conseil municipal de Bordeaux est une instance composée de « chercheurs », de « 15 personnalités qualifiées », de 5 personnes de la mairie dont deux adjoints au maire, de 7 associations de « veille et de lutte contre les discriminations » dont la LICRA et GIROFARD-LGBT.

Les 7 associations membres y représenteraient le Comité bordelais de veille et d'action contre les discriminations et pour l'égalité (COBADE), un Comité créé en 2005 car « La Ville de Bordeaux a initié il y a plusieurs années une politique volontariste à l'encontre des discriminations et en faveur de l'égalité ».

Cet assemblage semble militer ici et là contre d’éventuelles discriminations et pour une égalité insaisissable, autrement qu’en regard de la loi et des chances pour concourir. Point de bilan accessible des résultats du COBADE, pourtant sensé agir depuis 10 ans !
C’est bien dommage, car objectivement quel regard peut-on porter sur des menaces poursuivies avec un tel tapage et un tel déploiement de moyens ?
On s’étonne surtout que « la mission affichée de l’Observatoire soit d’établir un état des lieux » accréditant ainsi que les efforts déployés à Bordeaux depuis 10 ans n’ont pas permis d’y voir clair, dans l’imbroglio des bons sentiments des associations précitées.
Mieux encore, l’Observatoire prétend répondre à cette lourde lacune « grâce à un court questionnaire anonyme ». Court en effet, car seules deux questions sont à renseigner par oui ou non : « avez-vous été victime ou témoin de discriminations ? ». Comment imaginer tirer des conclusions fiables de données aussi peu précises et invérifiables, et d’en déduire « des plans d’action » ?

Dans le même temps LMPT 33 notait qu’un conseiller municipal de Bordeaux, volontiers égalitariste, très lié à une des associations du COBADE, affirmait ostensiblement à un grand journal local, et par un élan discriminant, que les membres de LMPT 33 « cultivent la haine de l’autre ». S’échinant par ailleurs à stigmatiser LMPT 33 d’homophobie imaginaire, comme pour les culpabiliser. Homophobie heureusement très peu fréquente en réalité, contrairement à la multitude des crimes et délits rapportés par le même journal.

 LMPT 33 défend fermement l’intérêt supérieur des enfants qui est de naître dans une cellule sociale écologiquement faite d’un père et d’une mère, et reconnue comme telle par l’enfant grandissant en quête de rêves auxquels rester fidèle.  LMPT33 oppose cet intérêt supérieur, porteur d’avenir, aux désirs d’adultes ayant fait un choix individuel les amenant à revendiquer à tout prix un droit à l’enfant. Peut-on  imaginer  que de bons sentiments soient garants de l’équilibre des enfants ?  
_____________


_____________
Paris, le 1er décembre 2013

Communiqué de presse


Référendum en Croatie :

La Manif Pour Tous se réjouit de la victoire du OUI et de la constitutionnalisation du mariage Homme-Femme !

Selon les premiers résultats partiels, une forte majorité de croates (65%) souhaitent l'inscription dans leur constitution de la définition du mariage comme l'union d'un homme et d'une femme.

"C'est une très bonne nouvelle" se réjouit Ludovine de la Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, qui poursuit : "Nous sommes très heureux pour les Croates qui vont graver dans la marbre le mariage Homme-Femme. Grâce à cette inscription dans leur constitution, ils protègeront désormais les enfants qui ne pourront pas être délibérément privés de père ou de mère. La Manif Pour Tous demande depuis octobre 2012 l’organisation d’un référendum sur ce sujet en France. Mais même l’actuel projet de référendum d’initiative partagée continue de faire obstacle à ce que le peuple puisse s’exprimer démocratiquement sur ce bouleversement de civilisation dont on sait qu’il est loin de faire l’unanimité en France. François Hollande devrait prendre exemple sur les Croates… En ce qui la concerne, c’est avant tout pour défendre l’intérêt supérieur de l’enfant que La Manif Pour Tous continue et continuera à demander l’abrogation de la loi Taubira, sans rétroactivité."


Depuis plus d'un an, des millions de Français sont mobilisés contre le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe et l'ensemble des autres projets familiphobes. Prochaines mobilisations : le 8 décembre à Paris et le 15 décembre à Versailles, Montpellier, Blois et Bordeaux.

*****

La Manif Pour Tous est un mouvement spontané, populaire et divers qui s’oppose à la généralisation de la PMA, à la GPA (mères porteuses), à l’enseignement du concept de genre tout en condamnant toute forme d’homophobie. Née en octobre 2012 pour marquer le refus du peuple français de la loi Taubira dont elle demande toujours l’abrogation, La Manif Pour Tous a rassemblé des foules immenses lors d’événements historiques pour rappeler que le mariage Homme-Femme et la filiation Père-Mère-Enfant constituent les fondements de la société et de son avenir.

_____________________________________________________________________________
Paris, le 25 novembre 2013

Communiqué de presse

Proposition de résolution Estrela « sur la santé et les droits sexuels et génésiques »


Les lobbies LGBT tentent à nouveau d’imposer la résolution Estrela. 

La Manif Pour Tous est vigilante et reste ferme : 
Non à la PMA pour les couples de femmes !
Non à la diffusion de l’idéologie du gender à l’école ! 

La Manif Pour Tous dénonce une tentative de passage en force de la commission «Droits de la femme et égalité des genres» du Parlement européen en faveur du Gender et de la PMA pour les couples de femmes.

Renvoyé en commission le 22 octobre dernier après un vote en séance plénière, le rapport Estrela fait un retour en force brutal demain au Parlement européen. C’est pourtant le même texte qui sera proposé au vote des députés membres de la commission «Droits de la femme et égalité des genres. » Et un vote en séance plénière est même envisagé dès le mois de décembre. Une situation scandaleuse que dénonce La Manif Pour Tous qui s’était fortement mobilisée avec succès en obtenant, à la surprise générale, le renvoi en commission du texte. De très nombreux sympathisants de La Manif Pour Tous avaient en effet écrit à leurs députés pour les sensibiliser aux dangers de ce texte. Cette proposition de résolution entendait et entend toujours promouvoir, au nom du principe de non-discrimination, « la procréation pour tous » (& 84) en permettant « aux femmes célibataires et lesbiennes de bénéficier de traitements de fertilité et de services de procréation médicalement assistée » (& 8). A l’évidence, dans le cas d’une célibataire ou d’un couple de femmes, il ne s’agit pas d’un problème de stérilité !

Pour la Manif Pour Tous, les mots d’ordre sont clairs :
Priorité au respect du droit de l’enfant à avoir un père et une mère !
Non à la fabrication d’enfants délibérément privés de leur mère !
Non au mensonge sur la conception de l’enfant ! 

Parce que cette proposition de résolution entend imposer partout en Europe la fabrication d’enfants délibérément privés de père, l’enseignement obligatoire de l’idéologie du genre à l’école et réduire les parents à un rôle de simple « protagoniste » dans l’éducation de leurs enfants alors même que la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme reconnaît qu’ils en sont les premiers éducateurs, 

La Manif Pour Tous invite ses sympathisants à se manifester auprès des députés européens pour leur faire part des raisons de leur opposition à ce texte.
_______________________________________________________________________________
Paris, le 20 novembre 2013
COMMUNIQUE DE PRESSE
Il y a 24 ans jour pour jour, l’Assemblée Générale des Nations Unies adoptait la Convention Internationale des Droits de l’Enfant qui a été ratifiée par la France dès 1990.
A l’occasion de la 24ème Journée Internationale des Droits de l’Enfant, la Présidente de La Manif Pour Tous rappelle au Parlement européen que toute décision politique doit s’appuyer sur l’intérêt SUPERIEUR de l’enfant
Ce mercredi 20 novembre Ludovine de la Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, en lien avec le Collectif Les Adoptés pour l’Enfance et l’Appel des Professionnels de l’Enfance est intervenue au Parlement européen, en présence de députés européens de plusieurs pays et de sensibilités diverses, pour célébrer les droits de l’enfant. « L’enfant est enregistré aussitôt sa naissance et a dès celle-ci le droit à un nom, le droit d’acquérir une nationalité et, dans la mesure du possible, le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux. » L’article 7 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant est donc très clair : aucun enfant ne doit se retrouver victime d’une situation l’ayant délibérément conduit à être privé définitivement du droit à être élevé par son père ou sa mère. C’est pourtant l’une des conséquences de la Loi Taubira qui autorise le mariage et donc l’adoption par des couples même sexe. C’est pourquoi La Manif Pour Tous souhaite l’abrogation (sans rétroactivité) de cette loi. En cette journée placée sous le signe des droits de tous les enfants, nous nous battons contre toute forme de violence et d’injustice dont les enfants peuvent être les victimes. Outre la privation délibérée d'un père ou d'une mère, nous dénonçons la fabrication d'orphelins biologiques par le recours aux mères porteuses (Gestation Par Autrui) ou par la PMA (Procréation Médicalement Assistée) pour les couples de femmes et les célibataires. Cela, nous ne l’accepterons pas.
La Convention Internationale des Droits de l’Enfant précise également à l’article 3 que « dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu’elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale, des tribunaux, des autorités administratives ou des organes législatifs, l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale. » La Manif Pour Tous, le Collectif Les Adoptés pour l’Enfance et l’Appel des Professionnels de l’Enfance tiennent donc à rappeler qu’en droit international, on parle toujours de « l'intérêt supérieur de l'enfant ». C’est le cas dès le préambule de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Pourtant, en France, nos dirigeants ne parlent que de « l'intérêt de l'enfant ». Pourquoi ? La raison est simple. Dans l'adoption, il peut y avoir conflit entre l’intérêt de la mère biologique, l’intérêt des parents adoptifs et l’intérêt de l’enfant. Parler « d’intérêt supérieur de l’enfant », c’est donc souligner clairement quel intérêt doit prédominer. C’est d’ailleurs ce que précise l’article 21 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant : « Les États parties qui admettent et/ou autorisent l’adoption s’assurent que l’intérêt supérieur de l’enfant est la considération primordiale en la matière. »
La Manif Pour Tous est bien décidée à poursuivre son action pour préserver les droits de tous les enfants afin qu’aucun d’entre eux ne subissent la profonde injustice d’être délibérément privé de leur père ou de leur mère. C’est le message porté aujourd’hui par Ludovine de la Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, invitée à s’exprimer à l’occasion de cette journée internationale des droits de l’enfant au Parlement européen à Strasbourg.  « Le réveil des consciences qui a démarré l’an dernier doit aujourd’hui s’amplifier en France et s’étendre en Europe et ailleurs. Aujourd’hui attaquée de toutes parts et indispensable à l’épanouissement des enfants, la famille doit être plus que jamais soutenue  » précise-t-elle.  C’est aussi ce que souligne la Convention Internationale des Droits de l’Enfant dans son préambule : « La famille, unité fondamentale de la société et milieu naturel pour la croissance et le bien-être de tous ses membres, et en particulier des enfants, doit recevoir la protection et l’assistance dont elle a besoin pour pouvoir jouer pleinement son rôle dans la communauté. »
Contact presse Tel : 06 43 90 35 81   /  contact-presse@lamanifpourtous.fr    
La Manif Pour Tous est un mouvement spontané, populaire et divers qui s’oppose à la généralisation de la PMA, à la GPA (mères porteuses), à l’enseignement du concept de genre tout en condamnant toute forme d’homophobie. Née en octobre 2012 pour marquer le refus du peuple français de la loi Taubira dont elle demande toujours l’abrogation, La Manif Pour Tous a rassemblé des foules immenses lors d’événements historiques pour rappeler que le mariage Homme-Femme et la filiation Père-Mère-Enfant constituent les fondements de la société et de son avenir.
Retrouvez nous sur :
-       www.lamanifpourtous.fr
Collectif Les Adoptés pour l’Enfance : www.lesadoptespourlenfance.com/
Appel des Professionnels de l’Enfance : www.debattons.org  



______________________________________________________________________
12 juin 2013


 COMMUNIQUE DE PRESSE
  Tous nés d’un homme et d’une femme !

La Manif Pour Tous 33 apporte son soutien moral à Jean-Michel COLO,
maire d'Arcangues (Pyrénées Atlantique)

Et soutient tous les élus qui demandent la liberté fondamentale
d’exercer leur « objection de conscience »

Monsieur COLO s’expose à des « sanctions pénales particulièrement importantes » (M. Valls) pour avoir exprimé son refus de célébrer un mariage entre personnes de même sexe, estimant cette loi « illégitime ».

Comme nous l’avons rappelé dans notre communiqué de presse du 30 mai 2013, en appui à Hugues MARTIN, nous renouvelons notre soutien le plus total aux élus courageux qui se tiennent debout et libres face à un Etat qui prétend détenir une vérité absolue qu’il faudrait imposer à tous, par la contrainte. Nous gardons en tête et faisons nôtres les propos d’Albert Einstein : « Ne fais jamais rien contre ta conscience même si l’Etat te le demande. »

La Manif Pour Tous 33 tient à faire échos à l’engagement du Président de la Réublique, Mr. François Hollande, prononcé au 95e congrès de l’AMF (novembre 2012). Ce-dernier avait en effet affirmé que «la liberté de conscience » était de mise pour les maires qui refuseraient de célébrer ces mariages.  C’est pourquoi, nous nous associons avec le Collectif des Maires pour l’Enfance, comptant plus de 20.000 signataires, pour demander au gouvernement le droit pour les élus d’exercer leur liberté de conscience, jusque là jamais remise en cause dans un régime démocratique.
 
La Manif Pour Tous 33 rappelle que la liberté de penser et d’agir selon les impératifs moraux dictés par la conscience est un droit fondamental de la République. 
Il doit être respecté par TOUS !


____________________________________________________________________________________
30 mai 2013


 COMMUNIQUE DE PRESSE
  Tous nés d’un homme et d’une femme !


Le Collectif La Manif Pour Tous 33 (LMPT33) rend hommage
au courage d’Hugues MARTIN, 1er adjoint au maire de Bordeaux, 
qui maintient sa position de ne pas célébrer de mariages homosexuels.


LMPT 33 soutient également tous les élus qui demandent la liberté fondamentale
 d’exercer leur « objection de conscience ».

Tout au long du processus législatif, qui a conduit le 18 mai 2013 à la promulgation de la loi dite sur le « mariage pour tous », de nombreux élus n’ont cessé de réclamer une clause de conscience.


Le Gouvernement a unilatéralement pris l’initiative de changer la définition du mariage, imposant ainsi une nouvelle réalité à toute la société française et ce, sans concertation préalable (Etats généraux), sans consultation de la population (Référendum), enfin sans consulter les élus et professionnels qui seront en charge, directement ou indirectement, de faire appliquer ce changement radical de civilisation.


A la veille de la grande mobilisation nationale du 26 mai, encore 15.000 élus ont annoncé leur refus de célébrer des mariages entre personnes de même sexe. La Manif Pour Tous 33 assure son soutien le plus total à ces élus courageux, comme M. Hugues Martin, qui se tiennent debout et libres face à un Etat qui prétend détenir une vérité absolue qu’il faudrait imposer à tous, par la contrainte.


Nous sommes scandalisés par les propos liberticides prononcés par les promoteurs d’une idéologie qui ne souffrirait pas de contradicteurs et qui voudrait s’imposer à tous les français, au mépris du respect de la conscience de chacun.


En tout état de cause, il y a assez d’élus disposés à célébrer des mariages entre personnes de même sexe pour que personne ne soit lésé. D’autant plus que, dans le cas de Mr Hugues Martin, celui-ci a bien rappelé son « attitude républicaine » de tout faire pour que ces mariages se passent dans les meilleures conditions possibles à Bordeaux. En conséquence, rien ne peux justifier les attaques contre les élus qui demandent d’exercer leur «objection de conscience».


La Manif Pour Tous 33 réaffirme, par ailleurs, qu’elle ne viendra en aucune façon perturber les cérémonies de mariage entre personnes de même sexe.


La Manif Pour Tous 33 rappelle que la liberté de penser et d’agir selon les impératifs moraux dictés par la conscience est un droit fondamental de la République. Il doit être respecté par tous!


ON NE LACHE RIEN, JAMAIS


Contact presse : Raphael de Bourayne
Tel : 06 19 86 34 61


A propos de La Manif Pour Tous

 La Manif Pour Tous est un mouvement spontané et populaire qui, au-delà des sensibilités religieuses et partisanes, dépasse toutes les diversités pour préserver l’unité et la parité du mariage civil et de la filiation humaine garantie par le droit civil français. De très nombreuses associations nous soutiennent parmi lesquelles : La Gauche Pour le Mariage Républicain, Plus Gay sans mariage, Pour l’Humanité Durable, Collectif pour l’Enfant, Fils de France, Fédération Nationale des Associations Familiales Protestantes, Alliance VITA,...




____________________________________________________________________________________
14 mai 2013
COMMUNIQUE DE PRESSE
Tous nés d’un homme et d’une femme !


  Le collectif La Manif Pour Tous Gironde  
reçu par Alain Juppé


Quatre représentants du collectif La Manif Pour Tous 33 (LMPT33) se sont entretenus hier avec Alain Juppé dans un climat cordial et franc, répondant ainsi à l’invitation du Maire de Bordeaux, à la suite de sa rencontre du 26 avril dernier avec l'Association LGBT.

M. Juppé a rappelé qu'il était favorable à la reconnaissance d'une union civile entre des personnes de même sexe mais qu’il s’opposait à l’accès à la filiation pour ces mêmes couples. Il a déclaré que, s’il avait été parlementaire, il n’aurait donc pas voté le texte en l'état, mais qu’en tant qu’ « homme politique responsable » il respecterait les termes de la loi.

LMPT33 a réitéré sa ferme opposition à la loi Taubira qui constitue une profonde injustice pour tous les enfants qui seront délibérément et légalement privés d’un père ou d’une mère, venant ainsi anéantir la signification première du mariage conçu comme une protection de l'enfant et de ses parents, père et mère.

LMPT33 n’accepte pas que le gouvernement engage la France dans une "nouvelle civilisation" forgée à coups de textes législatifs précipités et votés au forceps démocratique alors qu’une majorité de Français s’y oppose. Une nouvelle civilisation ne peut qu'être fondée sur la défense et la protection des plus fragiles et notamment des enfants.

LMPT33 regrette que M. Juppé soit davantage à l'écoute d'une certaine évolution très minoritaire de la société plutôt que de la vague populaire, spontanée et pacifique qui n'a eu de cesse de défendre une conception du mariage fondée sur l'altérité sexuelle qui vient seule fonder et préserver la dualité, la protection de l'enfant, et le lien indéfectible entre conjugalité et procréation.

LMPT33 a pu alerter M. Juppé sur le fait que ses prises de positions sur le sujet inquiétaient de nombreux bordelais qui participent et soutiennent le mouvement d’opposition

D'une part, quant à l'ambiguïté de proposer l’idée d’une union civile sans autoriser l'accès à la filiation aux personnes de même sexe, dès lors que les revendications des communautés LGBT, que LMPT33 n'a jamais assimilé à l'ensemble des personnes homosexuelles, ne portent sur le mariage que dans le but d'obtenir à terme l'accès à la filiation (par adoption, PMA ou GPA).

D'autre part, quant à l’ambiguïté qui existe autour du terme d’homophobie.

LMPT33 se dit totalement favorable, et sans réserve, à la lutte contre toute forme de discriminations subies par des personnes en considération de leur race, de leur religion ou de leur orientation sexuelle.

En revanche, LMPT33 n’accepte pas que, par homophobie, on englobe toute opposition aux revendications politiques de droits individuels défendues en considération d'intérêts purement privés. Elle déplore à ce titre que le terme homophobie soit malheureusement régulièrement dévoyé par la communauté gay qui l'utilise à des fins politiques au détriment de personnes homosexuelles authentiquement blessées.

C'est ainsi qu'en annonçant un soutien à la Gay Pride, M. Juppé signifie aux bordelais qu’il apportera son soutien, au moins indirecte, à des revendications politiques de droits catégoriels, ce que LMPT33 déplore.

En fin d'entretien, LMPT33 a avancé deux propositions concrètes :
  • l'organisation par la Mairie de Bordeaux de débats sociétaux, permettant d'aborder au niveau local l'ensemble des questions liées à la famille, à l'éducation ou aux questions bioéthiques ; 
  • le soutien d'associations œuvrant dans les collèges et lycées bordelais, en lien avec la collectivité territoriale compétente, pour un apprentissage à la responsabilité sexuelle et affective, ces interventions étant trop souvent idéologisées (via la théorie du gender notamment) et abordées de façon partiale et minimaliste.

LPMT 33 restera donc en contact avec la Mairie de Bordeaux pour avancer sur ces deux propositions qui ont reçu un accueil favorable.

ON NE LÂCHE RIEN !


____________________________________________________________________________________
5 mai 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE
LMPT33, LMPT40, LMPT64
05 MAI 2013 


La Manif Pour Tous rassemblée à Soustons pour exiger le
 retrait de la loi Taubira ouvrant le mariage 
et l’adoption aux personnes de même sexe

A l’occasion du rassemblement du Mouvement des Jeunes Socialistes à Soustons, en présence de nombreux ministres d’Etat dont Madame la Garde des Sceaux, la Manif pour Tous s’est rassemblée pour exiger le retrait de la loi Taubira ouvrant le mariage et l’adoption aux personnes de même sexe.

Entre 300 et 400 manifestants, venus des Pyrénées-Atlantiques et des Landes mais aussi de Gironde, se sont positionnés dès 09h00 du matin devant les cordons de sécurité pour appeler au retrait de la loi et inciter au rassemblement de tous les Français autour de cet objectif.

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre des grandes manifestations régionales conduites par La Manif Pour Tous ce 5 mai.

« Hier une militante socialiste a dû quitter le grand meeting des MJS car elle a affirmé être personnellement opposée à la loi Taubira. Vous constatez comme les socialistes, y compris les élus, sont cadenassés et mis au silence. Quelle leçon de démocratie ! », s’indigne une manifestante.

Dans une ambiance familiale, pacifique mais déterminée, les discours se sont succédé, appelant au devoir de veille et d’information mais aussi d’engagement de chacun. Car si la loi Taubira est actuellement le sujet qui anime La Manif Pour Tous et la majorité des Français qui y est opposée, la théorie du genre (ou Gender) sous-jacente nécessite aussi une extrême vigilance et fermeté.

« Notre action s’enracine désormais dans la durée. Lorsque nous aurons fait tomber la loi sur le mariage homosexuel et l’adoption, nous continuerons à renforcer nos compétences et à nous enraciner dans le temps. La France et les Français peuvent compter sur nous. Les consciences sont éveillées et il va falloir s’habituer à nous voir et à nous entendre sur tous les sujets qui procèdent de notre identité profonde » confirment les responsables aquitains de La Manif Pour Tous.

Après cette manifestation, achevée avec un « pique-nique pour tous », le prochain rendez-vous des Aquitains est prévu le 26 mai à Paris à l’occasion de la 3ème méga manifestation nationale. Des rames TGV spécialement affrétées aux départs de Bayonne (avec arrêt à Dax) et Bordeaux sont confirmées et ouvertes à la réservation.

Appel aux dons et legs

Chers amis,

Le Pôle Finance et Dons, souhaite vous remercier de votre mobilisation à l’occasion de ce funeste projet de Loi Taubira. La manifpourtous33 est peut-être l’une des associations les plus dynamiques, en tous les cas, l’une des plus structurée de province. Grâce à vous ! Merci

Nous avons réussi dès le 13 janvier à transporter 1 TGV complet depuis Bordeaux en direction de Paris, le 24 mars nous avons rempli une demi rame supplémentaire, et pour le 26 mai nous souhaitons transporter 2 TGV complets, soit, environ 1 200 personnes.

Ainsi, LMPT33, souhaite amplifier la mobilisation Girondine. Pour cela, nous devons mettre en place un mécanisme de solidarité afin proposer des prix de trains attractifs pour ceux qui ont des moyens financiers plus limités.

En conséquence, nous lançons un appel aux dons et legs à destination des particuliers et des entreprises.


Les particuliers 

  • s’ils souhaitent recevoir un reçu fiscal 
 (réduction d’impôt de 66% de leur don dans la limite des 20% de leurs revenus imposables)
Vous pouvez payer de la façon suivante : 
- soit directement en ligne en cliquant sur ce lien
- soit en adressant un chèque à l’ordre des AFC (indiquer au verso du chèque «manifpourtous») à l’adresse postale suivante :  
AFC Bordeaux Centre  36 rue Privat  33000 BORDEAUX

  • S’ils ne souhaitent pas de reçu fiscal,
 adresser un chèque à l’ordre de la « Manif Pour Tous 33 » à l’adresse suivante :  
manifpourtous33    212 Bd du président Wilson  33000 BORDEAUX

ou alors, par l’intermédiaire de notre site internet, 
via un don en ligne cliquez sur CE LIEN

  • A l’aide de nos Billets de Tombola.
 Acheter ou faites acheter (familles, amis, sortie de messe, d’école…) un de nos billets et gagner des places A/R Bordeaux-Paris dans le train LMPT33 pour la manif du 26/05 prochain. Nous vous rembourserons la valeur équivalente si vous ne pouvez pas vous y rendre.



Les entreprises
 pourront recevoir une facture en adressant un chèque à l’ordre de la « Manif Pour Tous 33 » à l’adresse suivante :  
manifpourtous33   212 Bd du président Wilson  33000 BORDEAUX


____________________________________________________________________________________
25 avril 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE


Tous nés d’un homme et d’une femme !


Collectif La Manif Pour Tous Gironde

La Manif Pour Tous 33, se désole des événements qui ont eu lieu ce matin aux abords du palais des Congrès de Bordeaux.

Afin de signifier sa détermination à NE RIEN LACHER dans son opposition au projet de loi Taubira, et dans la mesure où le gouvernement reste sourd, depuis plus de 6 mois à tous les signaux que lui donne des millions de français (plus de 55% des français se disent opposés au projet de loi), La Manif Pour Tous a choisi, depuis quelques semaines, de venir interpeller directement l’ensemble des personnalités de la majorité lors de leurs déplacements dans le pays.

C’est ainsi qu’à l’occasion de la venue de Jean-Pierre Bel au congrès des maires de la région Aquitaine, qui se tient depuis ce matin au palais des congrès de Bordeaux, La Manif Pour tous 33 a souhaité venir à sa rencontre pour exprimer son rejet de cette nouvelle civilisation dans laquelle cette loi nous fait basculer, pour dire que jamais nous n’accepterons la marchandisation de l’être humain.

Ce rassemblement d’une vingtaine de personnes, notamment composé de familles, s’est constitué dans l’esprit habituel de La Manif Pour Tous, c’est-à-dire dans le calme et la tranquillité. Mais en arrivant vers 10h45 devant le Palais des congrès, ces manifestants ont été pris à partie par une trentaine de policiers arrivés dans une dizaine de voitures de la police nationale ainsi que quelques véhicules banalisés. Un des manifestants qui refusait de remettre la banderole, a été violemment jeté au sol par deux agents et il semblerait qu’au cours de l’altercation un coup de pied ait été reçu par l’un des policiers présent. Le manifestant, qui a lui-même été légèrement blessé au visage a été interpellé et emmené par la police. Les manifestants ont ensuite été bloqués plusieurs heures pour vérification de leurs identités avant d’être libérés.

Cet événement nous incite à rappeler que le collectif La Manif Pour Tous 33 agit, depuis plus de 6 mois, dans un état d’esprit résolument non violent et qu’il se désole de la tournure qu’a pris ce rassemblement qui n’avait pour seul but que d’interpeller symboliquement la deuxième personnalité de l’Etat. La Manif Pour Tous 33 a organisé de nombreuses actions (Manifestations, Happenings, conférences, …) ces derniers mois au cours desquels aucuns débordements n’ont été déplorés, aucune personne n’a jamais été blessée, aucun bien public ou privé n’a jamais été abimé du fait des manifestants LMPT.

Par conséquent nous nous étonnons, de la gestion particulièrement brutale de ce rassemblement par les forces de l’ordre et nous nous interrogeons sur le danger réel que pouvait représenter pour M. Bel ce groupe d’hommes, de femmes et d’enfants totalement pacifiques et qui n’avaient pour seules armes que quelques sifflets ou cornes de brumes ?

Nous exprimons notre totale solidarité vis-à-vis de ce jeune homme interpellé qui n’a eu d’autre tort (est-ce un tort ?) que de ne pas vouloir remettre une corne de brume.

La Manif Pour Tous 33, réitère sa conviction que la non-violence est notre plus bel atout. Dans une société démocratique qui demeure attachée à la liberté d’expression, la colère et l’écœurement peuvent parfaitement s’exprimer de façon paisible. C’est une idéologie, et non des personnes, que nous avons comme adversaire, nous appelons donc tous les Girondins, opposés à cette loi, à rester fermement mobilisés tout en gardant une paix intérieure.

ON NE LACHE RIEN.


____________________________________________________________________________________
22 avril 2013



Tous nés d’un homme et d’une femme !
Mobilisation du collectif La Manif Pour Tous Gironde
 Le Gouvernement Accélère, La Manif Pour Tous accélère.


Au cours de ces derniers jours la capitale Girondine a vu de nombreux événements  en lien plus ou moins direct avec le projet de loi Taubira, se succéder.
Nous avons par exemple appris avec consternation que dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, l'un des gérants du bar bordelais du "gowest" a fait l'objet d'une agression physique particulièrement violente accompagnée de violences sur une cliente et des dégradations matérielles.
Nous condamnons fermement ces violences, totalement injustifiées et nous tenons à témoigner notre profonde et sincère solidarité aux victimes de ces violences et à leurs proches.
Cet événement nous incite à rappeler que le collectif La Manif Pour Tous agit, depuis plus de 6 mois dans un état d’esprit résolument non violentNotre action n'a jamais visé et ne visera jamais les personnes en tant que telles qui, quelles qu'elles soient et quel que soit leur choix de vie, ont une dignité inviolable et un droit au respect et à l'écoute.
Nous récusons l’amalgame fait entre notre mouvement et des faits divers qui n’ont rien à voir avec l’opposition à la loi Taubira. Si nous avons conscience que quelques groupuscules douteux cherchent à tirer profit de la situation pour se mettre en avant, nous invitons l’ensemble des observateurs à ne pas les confondre avec l’agitation de jeunes qui sortent légèrement des clous, comme ces 5 personnes qui ont été interpellées à Bordeaux dans la nuit de vendredi à samedi pour avoir tagué «touche pas au mariage» sur un panneau de signalisation.
Nous rappelons également que notre opposition au projet de loi Taubira et à ses conséquences inéluctables que sont la PMA pour tous et la GPA pour tous, est fondée sur un souci de défendre un mariage qui, dans son essence même, est fondé sur la procréation, la filiation et la protection de l'enfant, et constitue ainsi l'un des piliers de la cohésion sociale.
Notre action consiste à défendre une vision humaine équilibrée et source d'unité contre toute idéologie déconnectée du réel, source de conflits sociétaux et de fragmentation sociale, et contre toute forme de revendication communautariste contraire au bien commun.
Dans ce contexte, le Collectif La Manif Pour Tous 33 appelle tous les Girondins à continuer la mobilisation.
Le vote solennel du projet de loi aura lieu demain mardi 23 avril à l'Assemblée Nationale. En ce jour funeste d'enterrement de la famille, nous nous rassemblerons pour une marche silencieuse aux flambeaux !


Rendez-vous
MARDI 23 AVRIL à 21h00 PLACE DE LA COMEDIE
POUR L’ENTERREMENT DE LA FAMILLE


____________________________________________________________________________________
4 avril 2013

 COMMUNIQUE DE PRESSE
  
Tous nés d’un homme et d’une femme !
  
Mobilisation du collectif La Manif Pour Tous Gironde
  
Les Girondins ont marqué le coup à l’occasion du début des débats au sénat concernant le projet de loi du « Mariage pour tous »
en interpellant directement un de leur sénateur, M. Philippe Madrelle.

A l’occasion du début des débats au sénat sur le projet de loi du « Mariage pour tous », ce jeudi 04 Avril, le collectif « La Manif pour tous 33 » a invité tous les girondins de bonne volonté à venir manifester devant le conseil Général de la Gironde dont le président M. Philippe Madrelle est aussi sénateur de Gironde.

Ce sont environ 100 personnes qui ont répondus à cette invitation. Ce groupe pacifique et bruyant a adressé un message solennel à M. Madrelle pour qu’il se libère du joug de son parti et de celles des lobbies et qu’il vote contre le projet de loi Taubira. Ni le vote par le parlement, ni la surdité du gouvernement n’ont entamé la détermination du collectif à continuer son action et toutes les voies d’opposition vont être utilisées pour empêcher l’application de cette loi.

Le Collectif La Manif Pour Tous 33 appelle à poursuivre la mobilisation et annonce qu’une série d’actions vont être organisées dans les prochaines jours et les prochaines semaines.
On ne lâche rien.








____________________________________________________________________________________
15 mars 2013

Communiqué de presse de Frédéric NIHOUS

Président de CPNT

Conseiller régional d’Aquitaine

Pau, le 15 mars 2013


Voltaire, réveille-toi, ils sont devenus fous !
Le scandale de l’interdiction partisane de la manifestation du 24 mars contre la Loi Taubira !

Frédéric NIHOUS, Conseiller régional d’Aquitaine, s’interroge sur la gestion de l’ordre et de l’espace publics par le gouvernement et par les services du Ministre de l’Intérieur, Manuel VALLS.
Frédéric NIHOUS s’indigne de la décision, « digne » d’un oukaze, des services de Manuel VALLS, rompant avec la tradition républicaine, qui veut interdire la manifestation du 24 mars des opposants à la Loi Taubira instaurant le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe.
Y aurait-il deux poids, deux mesures, selon qu’on soit catalogué comme pour ou contre le gouvernement et les projets législatifs de sa majorité de gauche ?
Il s’interroge sur l’attitude, qu’on pourrait cataloguer de partiale voire de partisane, de ce gouvernement, de ses services sous tutelle et de sa majorité parlementaire qui d’un côté, refusent aux familles de défiler pacifiquement pour leurs valeurs et de l’autre, par une loi délirante, viennent absoudre par amnistie les casseurs et les violences ou dégradations commises dans le cadre de grèves ou de mouvements sociaux.
Frédéric NIHOUS attend du gouvernement un sursaut républicain et qu’il se ressaisisse pour ramener à la raison la Préfecture de Police en veillant au respect du droit de manifester librement, dont il doit être le garant impartial. Il en va de sa crédibilité et de son attachement au respect des droits des citoyens … même et surtout, de ceux qui ne pensent pas comme lui. Voltaire, réveille toi, ils sont devenus fous !



____________________________________________________________________________________
22 janvier 2013


Chers amis,

Nous avons pris quelques jours avant de vous envoyer ce message qui fait suite à la manifestation du 13 Janvier.

Ce temps était absolument nécessaire pour l’ensemble du collectif « La Manif Pour Tous » comme pour notre équipe girondine, à la fois pour reprendre notre souffle après cette journée extraordinaire mais aussi pour bien en analyser l’impact et les conséquences et pour réfléchir sereinement aux suites que nous allons y donner.

La mobilisation du 13 janvier à Paris a été un ENORME succès que l’on peut sans exagérer qualifier d’HISTORIQUE. Un succès d’abord quantitatif, car au-delà des nombreuses polémiques sur les chiffres toutes les personnes qui ont vécu cette journée ne pourront jamais oublier la marée humaine qui a déferlée sur le Champ de Mars pendant plusieurs heures (au total ce sont 22h de défilé cumulé non-stop). Un succès qualitatif aussi car l’état d’esprit de TOUT les manifestants a été irréprochable et que nous avons su affirmer nos convictions avec fermeté et détermination tout en étant dans la paix, dans la joie et le respect de tous.

Nous avons vécu un immense moment de joie, et en même temps, nous avons eu le cœur serré pour ceux d’entre vous et vos amis qui sont arrivés sur le Champ de Mars après 18h, ou qui ont dû faire demi-tour alors même qu’ils n’étaient qu’à la moitié des parcours … Merci pour votre patience et votre indulgence.

Ce succès c’est vous tous qui l’avez obtenu, car c’est vous, individuellement, qui vous êtes levés pour dire STOP à la dénaturation du mariage et de la filiation. Vous avez fait l’effort, de prendre du temps, de dépenser de l’argent, de surmonter votre fatigue non pas pour préserver des intérêts particuliers immédiats, mais pour défendre la famille Père-Mère-Enfants et pour que les générations à venir puissent vivre dans une France où aucun enfant ne puisse être délibérément privé de son Père ou de sa Mère. Pour cela nous vous disons à tous MERCI.

Vous êtes nombreux à nous avoir dit votre détermination totale à continuer ce combat et nous même sommes totalement convaincus que nous pouvons réellement obtenir le retrait de ce projet de loi. Le gouvernement, même s’il ne le dit pas, donne des signes clairs que notre mouvement est très important et qu’il fait vaciller ses certitudes idéologiques…

Il faut donc maintenir notre pression en continuant notre action. Pour cela nous vous proposons trois axes à court et moyen termes :
  • Sensibilisation des élus / pression sur le gouvernement 
    • Par la signature de pétitions pour l’ouverture d’un vrai débat voir d’un referendum : ICI  
    • Ou bien par l’envoi de courriers à vos maires ou députés : LA  
  • Formation individuelles / Réflexion 
    • Un tour de France de meeting va passer de ville en ville pour expliquer et argumenter notre position. Une date sera proposée à Bordeaux courant février ou tout début Mars.
  • Mobilisation dans la rue 
      • Un happening géant est en préparation à Bordeaux (comme dans tous les départements) le samedi 02 février (changement par rapport à la première date évoquée du 03 février). Cochez cette date dans vos agendas ! 
        • Enfin, une NOUVELLE MOBILISATION NATIONALE aura lieu à Paris au Printemps.

        Nous vous tiendrons rapidement informés des détails relatifs à ces différents évènements.

        Restons mobilisés car une réalité nouvelle est née dimanche 13 janvier mais il faut entretenir la flamme si nous voulons gagner…

        Aucun commentaire:

        Enregistrer un commentaire